fbpx
Madagascar en famille | Autour de Tuléar et du Tropique du Capricorne

Madagascar en famille | Autour de Tuléar et du Tropique du Capricorne

Madagascar en famille | Autour de Tuléar et du Tropique du Capricorne

Accueil » Notre Aventure » Madagascar

Nous voilà arrivé à Tuléar au sud de Madagascar. Ici, nous avons principalement profité de la mer.

Après un bref arrêt à Tuléar, nous nous sommes posé sur la côte. Nous avons était faire un petit tour à Saint-Augustin, puis nous sommes allé faire un peu de farniente à Anakao, dans un lodge face au canal du Mozambique.

(Plus de détails sous la vidéo)

 

Découverte de Tuléar

 

À pas loin de 1000 km d’Antananarivo, nous voici arrivé au bout de notre road trip à Madagascar : Tuléar.

Située au sud-ouest de l’île, Tuléar ou Tolaria en Malagache, est la plus grande ville du sud de l’île. C’est une ville portuaire qui fait face au canal du Mozambique.

Immédiatement au nord du tropique du Capricorne, le paysage ici est très aride. Niveau climat donc, on est peinard, il fait chaud et beau. Mais du coup, il n’y a pas grand chose qui pousse ici. Les habitant de cette région sont donc principalement tournés vers la pêche.

Nous avons donc visité les rues poussièreuses et animé de Tuléar mais avec une idée en tête, rejoindre les plages et l’océan.

 

Où dormir à Tuléar ?

Bakuba Lodge

Tuléar, Madagascar

00 261 32 515 28 97

Site Web

Un hôtel d’exception situé face à la mer.

Chaque chambre où suite à un décor unique, pensé et conçu par le propriétaire lui-même.

Baignoires et vasques sculptées dans le bois, douche à ciel ouvert, architecture hors norme.

Hyppocampo

Avenue de France, Tuléar, Madagascar

00 261 20 94 410 21

Site Web

Petite oasis tropicale au coeur de Tuléar.
Vue d’extérieur ça ne paye pas de mine (ce sont les anciens bureaux du port), mais le jardin, la piscine, la vue mer et la sympathie du personnel nous a enchanté

Où manger à Tuléar ?

Le Jardin de Giancarlo

Rue Lalane Raseta du Général Leclerc, Tuléar, Madagascar

+261 20 94 428 18

Site Web

Véritable galerie d’art, ce restaurant met en avant des oeuvres locales très diverses.

Une belle carte et une cuisine généreuse.

 

Balade en pirogue à Saint-Augustin

 

Pour aller de Tuléar à Saint-Augustin, nous avons dû franchire la ligne imaginaire du Tropique du Capricorne.

Le propriétaire du Bakuba Lodge, hôtel dans lequel nous logions, a érigé un joli monument, dans le même style architectural que son hôtel pour représenter ce lieu symbolique

Saint Augustin est un village de pêcheur, situé à l’embouchure du fleuve Onilahy. Ici, nous sommes allé faire un petit tour en pirogue pour observer les flamants roses et la mangrove.

Nous avons pu voir quelques pêcheurs en plein travail. Apparement c’est aussi un super spot de plongée mais nous n’avons pas testé.

Un moment paisible à Anakao

 

Nous avons ensuite rejoins Anakao en bateau rapide (car l’accès par la route est très difficile) afin de passer quelques jours tranquiles face au canal du Mozambique.

Anakao, c’est des plages de sable blanc et des eaux limpides…

Nous avons été nous promener un peu pour découvrir ce village peuplé de pécheurs et d’éleveurs. En longeant la plage, on croise énormément de pêcheurs et leur bateau à la voile carrée. Cette voile ressemble en fait a un grand drap et l’association de plusieurs morceaux de tissus de couleur donne l’impression de regarder un magnique tableau au couleurs chaudes. 

Ces pêcheurs vous arrêtes quelques fois pour proposer leur pêche du jour. Difficile de trouver des langoustes plus fraiches ! Quelques vendeurs et vendeuses de paréos et autre bracelets en tout genre pour attirer les tourisque venus se détendre sous le soleil d’Anakao.

Le filles se sont éclatées pendant notre balades à faire des courses dans le sable avec les enfants des pécheurs. L’avantage des enfants c’est qu’ils n’ont pas besoin de mot pour se comprendre. “Attrape-moi si tu peux” semble être un bon début pour des heures d’éclate assurées !

Il faut avouer que ces quelques jours au rythme tranquille d’Anakao, à faire l’école sur un transat face à la mer…c’était un peu le paradis…

 

 

Où dormir à Anakao ?

Anakoa OCEAN Lodge

Andovoke Bay Anakao 602, Tuléar, Madagascar

00 261 20 94 921 76

Site Web

Paradis sur sable blanc face à une eau turquoise

Une décor épuré, le vent dans les rideaux, la mer au pied du bungalow…

Où manger à Anakao ?

SAFARI VEZO ANAKAO

Anakao, Madagascar

00 261 34 07 602 52

Site Web

Petite terrasse tranquille sur le bord de la plage

Après cette petite parenthèse paradisiaque, nous avons pris la route du retour sur plusieurs jours vers Antananarivo.

C’est déjà la fin de ces trois semaines dans ce pays aux milles facettes. Nous garderons en mémoire ses paysages à couper le souffle et sa population authentique.

Nous en profitons pour vous présenter Manda, le super chauffeur qui nous a accompagné durant nos 18 jours de road trip à travers le pays. N’hésitez pas à le contacter si vous passez par là. Super Manda sera là pour vous accompagner dans la bonne humeur et avec une playlist musicale du feu de Dieu ! 

Manda
00 261 33 13 909 34

Cet article vous a plu ? 

Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Madagascar en famille | À la découverte de l’Isalo National Park

Madagascar en famille | À la découverte de l’Isalo National Park

Madagascar en famille | À la découverte de l’Isalo National Park

Accueil » Notre Aventure » Madagascar

 Sur la route en direction de Tuléar, nous avons eu le plaisir de visiter l’Isalo National Park.

Des paysages grandioses dignes de meilleurs western, des piscines naturelles absolument féeriques, des lémuriens…

 Nous nous sommes donc levé de bonheur ce matin là pour aller passer la journée au coeur de la nature.

En effet, en route vers le sud de Madagascar, la RN7, seule et unique route qui relie Antananrivo à Tuléar, traverse différent paysage dont le magnifique Isalo National Park.

 

RN7 dans l'Isalo Madagascar
RN7 dans l'Isalo Madagascar

L’Isalo National Park

 

Le parc naturel de l’Isalo est un massif montagneux qui s’étant sur près de 100km et se trouve au sud de l’île de Madagascar. La visite se fait bien souvent au départ de la ville de Ranohira.

Ranohira est une ville composée d’une artère principale où se trouve les commerçant. Nous aurions aimé nous y balader mais ce jour là, le Président Malagache était en vadrouille dans le coin et c’était l’effervescence. Toute cette agitation, ce n’est pas notre truc mais sous avons tout de même fait un bref aller-retour dans cette rue qui je dois dire était quand meme bien sympatique.

 

Ce paysage spectaculaire fait de canyons et de pics montagneux de grès jurassic à l’air de sortir tout droit d’un western.

Au départ de Ranohira ou bien à l’entrée du parc, vous pourrez vous acquiter des droits d’entrée. Ceux-ci sont fixes et affichés (65 000 ar / adulte et 25 000 ar / enfant). Vous pourrez également choisir de vous faire guider à travers le parc et sur différentes boucles.

 

Photo avec notre guide Héri à l'Isalo National Park
Pour notre part nous avions choisi la boucle sur la journée de 12km.

Pendant cette journée, notre guide, Héri, nous fait découvrir les entrailles de l’Isalo.

Pendant toute la journée, Héri nous a raconté la faune et la flore du parc mais aussi son histoire et les coutumes et traditions des habitants de la région.

 

Nous avons longé la rivière, marché sur le hauts des canyons sous un soleil plombant, nous nous sommes baignés dans des piscines naturelles idylliques, nous avons découvert des point de vues à couper le souffle.
Piscine Naturelle Isalo National Park
Lou Piscine naturelle Isalo National Park
Piscine Naturelle Isalo National Parc
Durant notre pause déjeuné, nous avons réussi à nous faire chiper de la nourriture par des lémuriens, qui disons le, pour certains, ne sont pas bien sauvages…

Malgré tout, nous avons pu observer des spécimens bien moins faciles à approcher comme ce magnifique lémurien blanc, et quelques autre jolies bestioles 😉

Lémurien blanc
Ces 12 km avec nos Ballet-yettes se sont bien passés. On a dû quand même faire quelques pauses et relancer la dynamique de temps en temps (les perspectives de piscines naturelles étaient parfaites pour ça !). Il faut dire qu’il faisait particulièrement chaud lorsque nous étions sur le haut des massifs rocheux : oui, en plein cagnard à midi, c’était sûrement pas le timing idéal !!

Je précise aussi toujours que ce sont de très bonnes marcheuses. Alors pour vos randonnées dans l’Isalo avec des enfants et selon leur aptitude à cavaler toute la journée, ou non, prévoyez peut-être une boucle un petit peu moins longue.

Nous avons ensuite regagné notre hôtel, émerveillés par cette journée au plus près de la nature…Nous avons tellement aimé l’Isalo National Park que sur le retour de notre rond trip, nous nous y sommes arrêtés de nouveau. Bichon, Malcolm (son petit frère) et Pauline (sa bien aimée) sont repartis pour un trek d’une journée pendant que les Ballet-yettes et moi faisions un audit de la piscine de l’hôtel. 

Alors pendant qu’on faisait ça :
Eux, c’était plutôt ça : 

Cet article vous a plu ? 

Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Madagascar en famille | Antananarivo, en route vers l’Isalo

Madagascar en famille | Antananarivo, en route vers l’Isalo

Madagascar en famille | Antananarivo, en route vers l’Isalo

Accueil » Notre Aventure » Madagascar

Nous voici arrivés à Madagascar, après avoir passé un mois à L’Île de la Réunion.

Nous resterons ici trois semaines durant lesquels, nous découvrirons sa capitale Antananarivo, mais aussi la route et les villes menant au sud de l’île. Nous partirons pour un Raod Trip de 15 jours, sur la RN7 pour rejoindre Tuléar puis la belle Île d’Anakao.

Revenons donc sur cette première semaine : 

Il faut savoir que nous avons la chance d’avoir un point de chute et de la famille à Madagascar. En effet, le papa du Bichon vit à Antananarivo depuis maintenant plus de 15 ans avec sa compagne malgache.

Le Bichon, lui, a déjà fait une première découverte de Madagascar à l’adolescence et nous étions pressées, les Ballet-yettes et moi-même d’enfin découvrir ce merveilleux pays où vit “Papy des îles”.

Nous avons donc atterri de nuit à la capitale, Antananarivo, après un vol d’une heure et demi depuis la Réunion.

Avant de commencer, je dois être honnête avec et vous dire que j’appréhendais particulièrement cette partie du voyage. Je brûlais d’envie de découvrir les Merveilles de Madagascar, mais j’avais également très peur de la pauvreté et donc de l’insécurité qui y règne.

Voyageant dans un cadre privilégié grâce au statut du papa du Bichon, je ne vous cache pas que toutes sortes d’idées plus folles les unes que les autres m’ont traversé l’esprit quant à notre sécurité et par-dessus tout quant à la sécurité des Ballet-yettes. Ajoutez à cela, bien que sous traitement, le risque élevé de Paludisme, autant vous dire que quitter le cocon familial de la Réunion pour rejoindre l’un des pays les plus pauvres du Monde n’a pas été une mince affaire pour moi. Couplé à cela qu’il s’agissait de notre premier vrai, grand voyage hors de notre zone de confort (voyez un peu l’état de mes intestins sans même encore avoir chopé la tourista !)

Bref, nous voilà sur le sol malgache, il fait nuit, mais beau papa et sa compagne sont là à nous attendre (à l’extérieur, car maintenant les non-voyageurs ne peuvent plus entrer dans le terminal) et ces retrouvailles arrivent vite à me faire oublier toutes ces angoisses.

Il fait nuit et on essaye de deviner l’extérieur à travers les vitres du Pick-up. Les bagages dans le coffre, Papy des Îles,sa compagne à l’avant (avec leur fille sur les genoux) et nous 4 sur la banquette arrière. La ceinture de ?? Sécurité ?? Ah non t’inquiètes c’est pas la peine…Ah ok…ok…ouais…ok, je vais m’y faire…attendez les filles, tenez la ceinture devant vous comme ça, au cas où… Mais maman ! nan, mais si, chut ! tiens là !

Au dodo…demain on part à la découverte de la capitale ! 

 

Antananarivo

 

Pendant ces premiers jours donc, nous partons découvrir Antananarivo en attendant l’arrivée de Malcolm, le frère du Bichon et de sa chérie qui doivent nous rejoindre pour 15 jours pour faire ce Road-trip avec nous. 

Alors Tana (oui c’est comme ça qu’on dit là-bas), est une ville située en altitude (1248m) et donc, il y fait frais. 

Cette ville en altitude domine les plaines et les rizières et cressonnières de Laniera et du Betsimitatatra.

  • Le Rova

    Tout en haut vous trouverez “Le Rova” : Le Palais de la Reine.
    Dévasté en 1996 par un terrible incendis et en réfection depuis lors, il est possible de le visiter. Sachez cependant qu’il n’y a pas grand chose à voir mais vous pourrez y profiter de la vue panoramique sur Antananarivo.

  • Croc Farm

    Croc Farm est un parc animalier et botanique

    Vous pourrez y découvrir des crocodile, bien évidement, mais aussi des lémuriens, caméléons, petites grenouilles, végétaux. Un joli parc qui donne une idée sympatique de la faune et la flore Malgache et de sa biodiversité.

    Gratuit pour les moins de 8 ans et 15 000 ar/adulte

En route vers l’Isalo

 

Nous avons ensuite entamé notre Road Trip de 15 jours et pris la route vers l’Isalo National Park. 

Pendant le trajet, nous avons eu la chance d’assister à une éclipse annulaire qui a fasciné les Ballet-yettes, et puis nous aussi en fait 😉 

Nous nous sommes arrêté dans un sublime hôtel choisi par le papa d’Howard, au coeur de ce décor de Western avant de partir à la découverte de l’Isalo National Park

L’hôtel Satrana Lodge… 

 

Cet article vous a plu ? 

Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement !

Pin It on Pinterest